Drone de livraison – Amazon menace la FAA

Le drone de livraison d’Amazon, Amazon Prime Air, refait encore et encore surface.

Cette fois-ci, Amazon  menace la FAA de déplacer son service de développement de drone en dehors des États-Unis à moins que la Federal Aviation Administration assouplisse ses règles concernant les essais en plein air par les opérateurs commerciaux.

drone de livraison

L’entreprise, qui souhaite aller de l’avant avec son plan ambitieux visant à lancer un service de drone de livraison avait d’abord contacté la FAA à la demande en Juillet . Cependant, sa réponse très lente est évidemment à l’origine la frustration chez les dirigeants de la société basée à Seattle, la conduisant à déclencher une demande répétée. « Sans l’approbation de nos tests aux États-Unis, nous serons obligés de continuer à développer Prime Air à l’étranger, » explique Paul Misener, vice-président de la politique publique mondiale d’Amazon. Il a expliqué à la FAA que le désir de la société de procéder à plus de tests plein air l’obligerait à aller dans des « pays avec des environnements réglementaires plus favorables aux petits UAS (systèmes de drones). »

La FAA procède avec précaution concernant la réglementation pour l’utilisation commerciale de drones et est réticente à assouplir les règles jusqu’à ce qu’il soit sérieusement envisagé toutes les implications de sécurité. Alors, il serait évidemment dans l’intérêt de l’économie américaine de maintenir le développement de drones à l’intérieur du pays avec tous les investissements et les avantages pour l’emploi que cela implique, Amazon estome avoir assez attendu pour que la FAA prenne une décision quant à son propre projet.

Comme Paul Misener l’a noté dans sa lettre, l’entreprise mène déjà certains de ses essais de drones à l’étranger, et le mois dernier, nous avons appris qu’Amazon projette de construire un énorme centre de R & D au Royaume-Uni ; se concentrant principalement sur le développement de son drone de livraison.

De nouvelles propositions pour les vols commerciaux de drones devraient être annoncées par la FAA très bientôt, et selon les rapports, ils pourraient signifier que les opérateurs devront avoir un permis de pilote pour faire voler les drones de livraison.

Source

About the author

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Comment