Drone Wing – Comment Google contourne les règles de la FAA

Parlons aujourd’hui du drone Wing de Google. Les essais de drones sont aussi contrôlés en France qu’outre Atlantique, mais certains comme Google arrivent cependant à contourner certaines règles et obligations ; légalement bien évidemment.

Drone Wing Google Nasa

Pour obtenir une exemption de la FAA pour ses essais de drones dans l’espace aérien commercial américain, il faut se lever de bonne heure ! Cela implique plus d’ennuis que cela ne vaut la peine de faire cette demande tant les exigences et restrictions sont nombreuses.

C’est pour cela que Google, selon un rapport du Guardian, a esquivé ces règles de la FAA pour tester, depuis plus d’un an, son drone Wing sur un terrain privé aux États-Unis. Google utilise apparemment le Certificate of Waiver or Authorization (COA) de la NASA qui permet aux agences gouvernementales de tester des drones, mais interdit l’utilisation commerciale, dans le carde d’un projet conjoint des deux organisations qui y travaillent. Qui plus est, le COA précise que tout organisme public qui exploite un drone doit être son propriétaire ou son opérateur exclusif.

Ce dernier point est important car cela signifierait que la firme de Mountain View a « vendu » son prototype à la NASA ou qu’il soit exclusivement piloté par des pilotes de la NASA. Le COA diffère d’une dérogation commerciale (communément appelée « 333 exemption »). Typiquement celle qu’à obtenu Amazon. Bien que ce que fait Google soit légal, la société a tout de même déposé une demande pour une « 333 exemption » ; juste au cas ou …

The Guardian a également obtenu l’accord Space Act indiquant que la « NASA et Google vont effectuer des tests conjoints d’UAS sur le terrain ». Ces tests auront lieu sur un tronçon à distance des terres privées à Merced, en Californie. Les essais pourraient durer plus de six mois et serviront à tester l’utilisation de signaux cellulaires pour contrôler la circulation aérienne.

Source

About the author

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j’ai d’abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Leave a Comment